Pourquoi la question des données et de l’opendata à l’ADRETS ?

L’accès aux services dépasse la réflexion sur la présence ou l’absence d’un service sur le territoire. Cette notion n’en reste pas moins territorialisée et nécessite d’être connue factuellement. Dès lors l’ADRETS s’intéresse à l’usage potentiel des données et de leur visualisation, cartographique ou non, comme mode de représentation ou comme outil d’analyse et d’aide à la décision.

#Open_Data

L’ouverture des données publiques est aujourd’hui cadrée et une obligation légale depuis la loi NOTRE d’août 2015 (modification de l’article L1112-23 du code général des collectivités territoriales). Sont concernées les communes et EPCI (Communautés de communes, d’agglomération, Métropoles, Syndicats mixte) de plus de 3500 habitants. Concrétement, il s’agit de mettre à disposition du public, sur Internet et dans un format ouvert, les données relevant de l’intérêt public (par exemple le budget de la commune, les subventions versées par la communauté de communes ou les données de desserte du réseau de transport public). Nombre de collectivités et d’établissements publics ne savent aujourd’hui pas comment procéder à cette ouverture, ni comment accompagner cette ouverture pour la réutilisation de ces données puisse bénéficier aux acteurs du territoire et à son développement.

#Diag_de_Territoire

En parallèle, de nombreux diagnostics de territoire (études, enquêtes, documents d’urbanisme) sont réalisés dans les territoires, sans que les données qui en ressortent ne soient nécessairement capitalisées, ouvertes, actualisées voir parfois analysées. C’est pourquoi il est nécessaire d’acculturer les acteurs des territoires (dont les collectivités en premier chef) à l’approche par les données, et être ainsi en capacité de produire une vision et accompagner un développement partagé du territoire.

#Usagers_3.0

Enfin, il serait dommage que l’ouverture des données soit perçue uniquement comme une contrainte réglementaire de plus, et ne pas saisir le potentiel d’innovation sociale, économique et politique qui est sous-jacent. Dans une période où les citoyens se sentent coupés de la vie publique et où les responsables politiques ne savent plus comment faire participer les citoyens, l’ouverture et la médiation aux données recèle un potentiel de renouveau démocratique important.

Concrètement pour l’ADRETS

Au travers de cette réflexion, l’ADRETS s’est engagée dans différents projets autour des données :

  • Par l’entrée cartographie des services et implication des acteurs comme contributeurs, et par la réutilisation de ces données dans le cadre d’annuaires localisées pour les territoires avec le projet AFNIC : Article Carto Participative AFNIC
  • Par l’entrée acteurs et fournisseurs des services, avec une première rencontre Data et Services en Maurienne via le projet européen INTESI : Article Data et Services INTESI Maurienne
  • Par l’entrée plutôt collectivités et prises de compétences autour des services.  Dans le cadre des fusions d’intercommunalité, comment s’appuyer sur les données pour mieux connaître les dispositifs en place et définir si la compétence scolaire par exemple doit être prise au niveau intercommunal, ou comment faire pression de manière pertinente dans la mise en place de la fibre. Cette activité se développera dans le Verdon notamment toujours au travers du projet INTESI
  • Par l’entrée OpenData et accompagnement des collectivités. L’ADRETS vient d’être bénéficiaire d’une subvention pour le projet ‘Données à votre service’ dans le cadre de l’appel à projets Open et Smart Data de la région PACA, afin d’accompagner des communes et EPCI autour de l’ouverture de leurs données, en partant de la thématique services à la population.

Dans le cadre de la mise en oeuvre de la loi République numérique, l’association Opendata France pilote un programme national d’accompagnement des collectivités à l’ouverture des données publiques durant toute l’année 2017 : l’expérimentation Open Data Locale. La région PACA supporte un groupement pilote dont l’ADRETS fait partie. Cette expérimentation permettra d’apporter du liant entre les différentes entrées mentionnées ci-dessus, et faire le lien entre ouverture des données, sensibilisation et réutilisation dans le cadre des politiques publiques de services aux populations.

http://opendata.regionpaca.fr/opendatalocale.html

Set your Twitter account name in your settings to use the TwitterBar Section.